Raphael Caraco

Raphael Caraco

0.00

C’est moi Robert Ralf ou Raphael qui envoie cette lettre, je vous fais savoir que je suis allité en ce moment et que je suis malade, dans un camp en Allemagne, nous venons d’être délivré par les troupes française le 7 exactement, nous avons été délivré, je peux donc dire que dans l’état où je suis, ils sont arrivés juste à temps, j’ai eu la chance il y a deux mois, d’être renvoyé dans un hopital où on nous faisais plutot mourir que de nous soigner. Enfin heureusement que nous attendons momentanement la croix-rouge, qui nous soignera sérieusement et qui va nous évacué en France.”

Lettre de Raphaël Caraco à sa famille, le 9 avril 1945. Raphaël décèdera un mois après à Reichenau (Allemagne).

Ajouter Au Panier

Raphael CARACO

  • Nom : CARACO

  • Prénom(s) : Raphael

  • Date naissance : 25/07/1927

  • Âge (ans) : 17

  • Lieu naissance : Lyon

  • Pays ou département : Rhône

  • Lieu rassemblement : Lyon

  • Dernière adresse : 11, rue de Turenne

  • Ville : Lyon

  • Code postal : 69007 69003

  • N° Convoi : 77

  • Date déportation : 31/07/1944

  • Informations diverses : Martinière Terreaux (1943-44), naissance 25 JUILLET 1929, rentrée en 1943 ; Déporté en Allemagne sans doute mort à Heil- und Pflegeanstalt Reichenau; déporté avec sa mère Louise (20/04/1911, Lyon, née Cadoum Alcabez) et Roberte (26/11/1921, Paris) sa sœur ? Frère de Gérard Caraco: il a été arrêté à son domicile sur dénonciation; sa mère qui le recherchait à la Gestapo de Lyon a été également arrêtée et ont été déportés ensemble. Louise Caraco: commando Liban.

  • Raphaël Caraco a quitté Auschwitz (matricule B. 3712) pour le camp de Stutthof le 28 octobre 1944 (matricule 99 340), puis il est dirigé vers Hailfingen en novembre 1944 (matricule 40534). En février 1945, il est transféré à Vaihingen/Enz, et c’est là qu’il est libéré par l’armée française le 7 avril 1945. Très mal en point, il est envoyé dans une maison de santé à Reichenau, où il meurt. Sources: Volker MALL (2017) Die Häftlinge des KZ-Außenlagers Hailfingen/Tailfingen.

  • Lieu de déportation : Auschwitz

  • Lieu de départ : Drancy

  • Nombre total de déporté·e·s du convoi : 1300

  • Gazé·e·s à l'arrivée : 726 (55,8 %)

  • Survivant·e·s en 1945 : 204 (15,7 %)