Enfants Calef

Enfants Calef

0.00

Rita fréquente l’école de la rue Touret, et l’école des filles, l’école Meissonier, puis le collège Morel, dans le 1er arrondissement de Lyon. En 1943, elle est emmenée à Nice, avec son frère Léon. Nostalgique, elle tient un journal de jeune fille.

En décembre 1943, de retour à Lyon, elle sera déportée avec son frère Léon, sa mère Suzanne et son père Jules, pour Auschwitz, d’où ils et elles ne reviendront jamais.

Ajouter Au Panier

L’histoire

La famille Calef habite 1 quai de la Pêcherie et travaille dans la couture. Suzanne Calef est née Suzanne Cori (ou Corry) le 17 décembre 1897 en Turquie. Elle est mariée à Jules Calef (né le 8 décembre 1884 à Smyrne en Turquie). Leurs enfants, Rita (née le 17 décembre 1930 à Smyrne en Turquie) et Léon (né le 21 juillet 1931 ou 1932), étaient écoliers.

La famille est arrêtée par la Milice française le 15 ou le 17 novembre 1943 à Lyon parce qu’israélite, puis détenue le 10 décembre 1943 à Drancy. Le 17 décembre 1943, elle est déportée par le convoi 63 et gazée à Auschwitz.

La soeur de Jules, Lucie Levy (née Calef) et son époux Raphaël Levy, âgés de 63 et 74 ans, ont suivi dans les mêmes circonstances, déportés par le convoi du 31 juillet et gazés au même endroit le 6 août 1944.

D’autres membres de la famille Calef auraient habité 8 rue Romarin et auraient travaillé dans la couture ou dans le commerce.

En 1943, alors que Rita et Léon sont à Nice, Rita tient un journal de jeune fille dont voici les pages :

 

Les documents de la famille Calef