Enfants Kadosch

Enfants Kadosch

0.00

Françoise Kadosch, décédée à Auschwitz, travaillait à Lyon au moment de sa déportation. C’était en 1943, elle avait 17 ans. Son frère, Simon Kadosch, sera déporté seul vers Kaunnas-Reval en Lituanie. Il mourra en déportation un an après sa soeur le 20 mai 1944 ; il avait 20 ans.

Ajouter Au Panier

L’histoire

David Kadosch est né à Mélanès au Maroc en 1895 de Simon et Fréha. Il s’est marié le 28 février 1931 à Saint-Fons avec Merous Elbaz, née en février 1903 à Rabat au Maroc de Abraham et Messoda Elkaim. Il est décédé à l’atelier de débitage des bois à Saint-Fons le 20 août 1935. Merous survivra à la guerre et vivra en France, à Pierre-Bénite jusqu’au 2 juillet 1987. Ensemble, ils eurent 3 enfants : Simon, né le 8 mars 1924 à Rabat au Maroc, Françoise, née le 11 février 1926 à Saint-Fons, et Jeanne, née le 8 octobre 1927 à Saint-Fons également.

Françoise est emmenée en Allemagne avec le convoi numéro 59 puis décède le 20 août 1943. Elle a été reconnue comme étant “Morte pour la France”. Simon sera également reconnue comme tel : il est emmené avec le convoi numéro 73, puis décédé à Kannas-Reval, en Lituanie, le 24 mai 1944.

Leur petite sœur, Jeanne, n’a pas été déportée par ces convois. Elle s’est mariée à Saint-Fons le 30 août 1947 avec Joseph Richard, mais le mariage sera dissout par le jugement de divorce rendu par le Tribunal Civil de Lyon le 27 avril 1949. Elle décédera à Bron le 29 décembre 1992.

 

Les documents de la famille Kadosch