Enfants Kadosch et Abergel

Enfants Kadosch et Abergel

0.00

Simone Kadosch vivait à Saint-Fons. Elle reviendra des camps pour témoigner. Elle était la tante de Joseph et Simon Abergel, âgés de 7 et 8 ans, morts à Auschwitz.

Ajouter Au Panier

L’histoire

Phibi Abergel est née au Maroc à Mogador le 21 mai 1919 de Simon Kadosch (né en 1892) et de Ester. Avec son conjoint Elie Abergel, elle a deux garçons : Josef, né le 27 janvier 1937 et Simon, né le 9 décembre 1935, tous deux nés à Lyon. Elle réside avec sa famille rue du Petit Bois à Saint-Fons. En avril 1943, elle est emmenée à la Gestapo de Lyon où elle décède. Ses enfants, Josef et Simon, se sont réfugiés à Saint-Bel et ont été confiés à Claudine Pothier en juin 1944. Le 25 juillet 1944, les enfants sont interrogés sur leur père, puis emmenés à Auschwitz où ils meurent gazés.

Simone (ou Simy) Kadosch est la demi-soeur de Phibi. Née le 23 octobre 1930 du même père et de Rachel Kadosch (née Anzalac en 1901), elle aurait un frère, Albert, né en 1934. Elle est arrêtée fin mai ou en juin 1944 avec sa mère et son père, puis détenue à Montluc, puis à Drancy le 23 juin 1944. Le 30 juin 1944, elle est déporté à Auschwitz Birkenau Ravensbrück. Libérée le 3 mai 1945 et rapatriée le 14 mai 1945, elle peut maintenant témoigner.

 
 
 
 

Les documents des familles Kadosch et Abergel